Bonjour,

Désolée de ne pas avoir fait le compte-rendu plus tot, mais j'ai eu un coup de mou juste après la formation, toute cette énergie, ce travail, pour aboutir à cette super journée, je crois que j'avais usé toute mon énergie :-) et puis Titou a eu une mini-gastro qui a pertubé ses glycémies pendant 15 jours... on ne pensait plus qu'à ça, on controlait, on bolussait, on augmentait le basal, rien n'y faisait... on a eu au pire moment une moyenne sur 7 jours, sur le lecteur, à 202... du coup on se levait même la nuit pour controler et corriger, ça fatigue juste un peu quand ça dure 15 jours :-)

Mais j'ai retrouvé le moral, gràce à mes cop's de BonoBolus, on s'est vu hier et ça m'a redonné la pêche, merci Mesdames :-)

Donc, voilà voilà :

Les dernieres parties du support de formation sont arrivées à la maison vers 22 h, mardi soir, j'ai donc fini la mise en page vers minuit. Le lendemain, grand jour, nous voilà dans la salle à 8h30, pour tout préparer. Les coordinatrices de la mairie sont là aussi et nous aident à installer les tables, les micros, les prestataires préparent les tables pour la partie Manipulation et... les tables pour les pauses café :-)

A 9h, les stagiaires sont là, nous pouvons commencer. Un peu fébrile, devant 80 personnes je lance la formation, présente l'association et les objectifs de la matinée. C'est le Dr Dieckmann qui enchaine avec la partie médicale, puis les mamans pour la partie "la vie en vrai". Après une petite pause (le gateau de Margriet a eu un beau succès !! humm il est bon ton gateau Margriet !), c'est le tour de prestataires, puis du Dr Hutteau, de l'Education Nationale.

Nous finissons avec les 4 ateliers "Manipulation", nous faisons des dextros, montrons les cathéters, la pompe. Nous sommes un peu inquiètes : et si nous decouvrons une dextro trop haute ? Que faire ? Mais tout le monde est en normoglycémie, ouf !

Après un déjeuner rapide, tous ensemble (merci à la Mairie pour les plateaux-repas), nous reprenons pour la deuxième session. Nous avons raccourci certaines parties qui nous avaient semblé trop longues le matin, ce qui nous permet d'avoir plus de temps pour la partie Atelier, qui est le point fort de la formation. C'est vraiment à ce moment là, quand les stagiaires sont en petit groupe avec nous qu'elles posent des questions. Le pic-pic de la dextro est un moment rigolo : les plus téméraires se lancent, avec un air de défi, genre "même pas peur", et les plus timides finissent par se laisser emporter et se font piquer aussi. Tout le monde s'étonne "ah ben non, ça fait pas vraiment mal" et les commentaires et les rires fusent de tous côtés.

Nous avons créé de l'empathie et donner de l'assurance à toutes les personnes qui ont participé, et nous espérons que cela se ressentira dans l'accueil des enfants.

Quelques jours plus tard, un excellent article est consacré à notre action dans la Nouvelle République :

article_NR_Formation_BonoBolus

Les retours sont très très bons, les stagiaires ont vraiment apprécié cette sensibilisation, et nous ont assurées qu'elles seront à l'affut des signes du diabète chez les enfants dont elles ont la charge, ce qui est un plus que nous n'avions pas prévu.

Je vous mets le support de formation. C'est une version allégée, sans les images.

Accueil_des_enfants_atteints_dun_diab_te_de_type_1_vp3_allegee

Nous avons formé 140 atsems, sur les ... je sais pas.... 250 000 de France ? Maintenant, c à vous de jouer et de proposer cette formation à vos mairies !!

Bises